• w-googleplus
  • w-facebook
  • Twitter Clean

APETRA - PAU, France

ARCHIVES ARTICLES APETRA

Compte-rendu, par J. LAUQUE, de la Conférence de C. HARBULOT, Directeur de l’Ecole de Guerre Economique et Expert en Intelligence Economique

 

Compte rendu de la Conférence de CUEVAS Fernando tenue à l'ESCP

Extrait par J. LAUQUE de la Conférence présentée par BENEZIT Michel, Conseiller spécial du PDG de TOTAL

Please reload

POLE DE COMPETITIVITE AVENIA

 

 

 

 

  • PRESENTATION 

 

Le pôle de compétitivité AVENIA  est le seul pôle sur les Géosciences en France.

 

Les géosciences ont un bel avenir au regard des mutations du vaste secteur de l’énergie.

 

Les objectifs sont multiples : trouver de nouvelles réserves de pétrole et de gaz, réduire

les émissions de CO², améliorer l’efficacité énergétique des procédés industriels, développer les énergies renouvelables.

 

Un secteur hautement stratégique avec des enjeux financiers et géopolitiques très importants.

 

La session intermédiaire de négociations mondiales sur le climat ,qui s’est achevée le 11 juin 2015 à Bonn, a rappelé la nécessité de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de la planète avant 2050.

 

Alain LEHNER, ancien cadre du groupe TOTAL, retraite depuis 2011, est Président du pôle AVENIA. Il fut directeur de la Division gisements à Pau, de 2004 à 2011.

 

Depuis son arrivée à la tête du pôle, le 29 janvier 2013, A. LEHNER a su insuffler une nouvelle dynamique pour élargir le cercle des activités. Le pôle s’est restructuré autour de trois axes : la géothermie profonde, les hydrocarbures et le stockage d’énergie.

Sur les 12 pôles traitant de l’énergie en France, AVENIA est le seul concernant l à la fois les énergies fossiles, la géothermie et le stockage géologique du CO² et de l’énergie.

 

AVENIA  rassemble 155 adhérents. Son  budget annuel est de 700.000 euros.

 

Entre 2010 et 2014, 44 projets ont été labellisés dont 23 financés pour un montant global de 100 millions d’euros.

 

 

  • REDUCTION DE NOTRE DEPENDANCE ENERGETIQUE 

 

Une bonne part des 60 milliards d’euros du déficit public en France, chaque année, est liée à l’importation d’hydrocarbures.

Au niveau mondial, les ressources fossiles continuent d’assurer le gros de la contribution au mix énergétique, pour une part estimée à 80% à l’horizon 2030.

 

Le pétrole et le gaz représenteront encore 40 à 50% de l’énergie primaire consommée en France en 2030, versus 15% pour les énergies renouvelables.

 

  • DEVELOPPER LA GEOTHERMIE

 

Autre enjeu majeur sur lequel se positionne AVENIA, en transférant les technologies développées pour le gaz et le pétrole vers la géothermie.

 

Les entreprises du secteur de l’énergie sont confrontées à de nombreux défis technologiques. Pour relever des défis, elles auront besion de personnel qualifié.

 

 

  • LE TABOU DU GAZ DE SCHISTE

 

Pour A. LEHNER,  il faut cesser de diaboliser la fracturation hydraulique nécessaire pour l’extraction des gaz de schiste. La technique évolue et les techniques de monitoring performantes permettent de s’assurer de ne pas faire de dégâts.

 

AVENIA souhaite lancer des études sur le gaz de schiste. AVENIA a actuellement un important projet en cours avec TIGF

La technologie développée à Pau a aussi vocation à être exportée.

 

 

                                                                                         J. LAUQUE

 

(Extraits d’un article de Sud-Ouest du  15 juin 2015)